• Passe le temps....

     

    12 ans !

    Passe le temps....

     

    comme le temps passe !

    j'ai choisi ce petit poème de Claude Roy,

    je trouve qu'il lui va très bien,

    à 12 ans, si ce monde intrépide et déboussolé n'a pas encore commencé

    à ronger les rêves,

    l'emerveillement est encore là !

     

     

    L'enfant qui battait la campagne

    Vous me copierez deux cents fois le verbe :
    Je n'écoute pas. Je bats la campagne.

    Je bats la campagne, tu bats la campagne,
    Il bat la campagne à coups de bâton.

    La campagne ? Pourquoi la battre ?
    Elle ne m'a jamais rien fait.

    C'est ma seule amie, la campagne.
    Je baye aux corneilles, je cours la campagne.

    Il ne faut jamais battre la campagne :
    On pourrait casser un nid et ses oeufs.

    On pourrait briser un iris, une herbe,
    On pourrait fêler le cristal de l'eau.

    Je n'écouterai pas la leçon.
    Je ne battrai pas la campagne.

    Claude Roy
    RiezPortrait

     

    « Plaisir d'enfanceEn suspens »

  • Commentaires

    1
    Samedi 21 Mai 2016 à 21:48

    Très joli texte.

    Bon dimanche

    2
    Dimanche 22 Mai 2016 à 08:54

    Joliii...bon dimanche

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    3
    Dimanche 22 Mai 2016 à 16:50
    Michel

    Bonjour Marie-Ange
    mais oui ça pousse et cela nous pousse aussi...
    Bonne journée et bizz.
    Michel 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :